Un Proof of Concept est une démarche qui permet de vérifier rapidement la faisabilité et la pertinence d'une idée. Il vise à démontrer aux parties prenantes que le concept peut être réalisé dans des conditions réelles et convaincre que l’on va dans la bonne direction. Un POC est souvent utilisé pour le lancement d’une start-up, la modification ou la création d’un nouveau produit tel qu’un site web, une application mobile ou un logiciel. Il se veut frugal afin de dépenser le moins de ressources possibles.  

Toutefois, un POC ne garantit pas nécessairement la viabilité commerciale du produit final. Explorons pourquoi le POC est une étape cruciale à intégrer dans votre roadmap produit et comment le développer efficacement.

Qu'est-ce qu'un Proof of Concept ?

Définition d'un POC

Un POC signifie faire "la preuve du concept”, soit tester une idée très précise -valider la faisabilité et viabilité technique- avant le développement d’un produit plus complet. On utilise souvent l’expression "Passer l'étape du POC". En d’autres termes, il sert à valider la faisabilité et l’efficacité supposée d'une idée, d’une technologie ou d’une méthode ; c’est une étude très restreinte d’un sujet en particulier.

Utilisé très tôt dès la phase de démarrage, sa conception peut s’étendre sur une durée de quelques jours à plusieurs semaines, selon la complexité du concept, et peut intervenir à nouveau durant toute la durée de vie d’un projet.

Par exemple, chez Lonestone, nous avons développé un site pour la recherche de vols aériens les moins polluants. Notre objectif était d’utiliser des API externes pour le moteur de recherche ; L’un des POC nécessaires a été de coder une micro-API ultra minimaliste pour tester les API externes, afin d’observer si les résultats étaient convaincants, s'il n’y avait pas de limitation cachée ou encore si la vitesse de réponse était suffisante.  

Les POC permettent donc de réaliser des tests de faisabilité en amont de valider quel qu'idées que ce soit afin de limiter la perte de temps et les risques techniques.

Notez qu’un POC n’est pas toujours indispensable. Si vous proposez par exemple un produit qui existe déjà et vous savez que le concept fonctionne, il est possible de passer directement à l’étape du prototype. Inversement, s'il s’agit d’un projet complexe, plusieurs POC peuvent être lancés afin de valider différentes incertitudes techniques.

Distinction entre POC, prototype et MVP

Un prototype est une version simplifiée d'un produit pour se faire une idée de son apparence et présenter son fonctionnement. Il n'est généralement pas fonctionnel dans son intégralité ni destiné à être commercialisé. Il s’agit d’une représentation visuelle et interactive d'une application mobile par exemple. Le prototype va aussi permettre de recueillir des suggestions du public cible avant de passer au MVP.

Un MVP (Minimum Viable Product) est une version plus avancée d'un produit avec ses fonctionnalités essentielles destinées à être testé sur le marché. Le MVP arrive plus tardivement dans le projet, c’est l’une des dernières étapes avant le lancement définitif.

On réalise donc dans l’ordre : le POC (un ou plusieurs en fonction de vos interrogations techniques et de la durée de vie du projet), le prototype et le MVP. Le timing est crucial pour un POC. Il doit être réalisé à un stade relativement avancé où une validation est nécessaire avant d'investir des ressources importantes dans le développement complet du produit. Dès la création du POC, il est nécessaire de se focaliser sur les bonnes fonctionnalités clés qui détermineront la réussite de votre test.  

Pourquoi réaliser un POC (Proof of Concept) ?

Le POC pour valider votre idée

Avant de vous lancer dans le développement final d'un produit ou d’un service, il est essentiel de vérifier si votre idée répond à un besoin du marché. En développant une version simplifiée ou partielle de votre site web par exemple, vous pouvez le tester rapidement auprès des utilisateurs cibles. En les impliquant dès le stade du POC, vous pouvez obtenir des retours d'expérience précoces qui seront précieux pour orienter le développement ultérieur du site web et garantir qu'il répond aux attentes des usagers.  

Le POC permet aussi de ne pas valider le lancement d’un projet s’il s’avère peu pertinent sur le marché ou difficilement réalisable. Il aide ainsi à la prise de décision sans perdre davantage de temps et d’argent.

Le POC pour réduire les risques

Un POC réduit les risques de pertes financières et offre un gain de temps considérable. Il permet de vérifier si l'idée fonctionne techniquement. Vos équipes peuvent identifier et résoudre les problèmes potentiels plus tôt dans le processus de développement avant qu'ils ne deviennent des obstacles majeurs. Le POC permet ainsi d'éviter d'investir des ressources importantes dans quelque chose qui pourrait ne pas fonctionner.  

Le développement d'un POC offre l'opportunité d'explorer et de tester différentes fonctionnalités, technologies et approches de développement pour déterminer les plus adaptées aux besoins de votre site. Ce qui permet de mieux estimer le budget nécessaire et d'allouer les ressources de manière plus efficace.

Un POC peut aussi être crucial pour expliquer aux parties prenantes la valeur de votre projet. Il permet la démonstration concrète du potentiel de votre concept avec de réelles preuves à l’appui, ce qui peut par exemple rassurer ou convaincre des investisseurs ou des partenaires de s'engager davantage.

Le POC pour hiérarchiser les besoins

En mettant en place un POC, vous collectez des données concrètes de la part des utilisateurs et analyser leurs comportements. Ces retours et tests permettent alors de prioriser leurs besoins et d’y répondre de manière plus efficace en se basant sur des éléments tangibles plutôt que sur des suppositions.  

Par exemple, dans le développement d'une application mobile, un POC peut révéler que la fonction de géolocalisation est primordiale pour les usagers, tandis que d'autres fonctionnalités peuvent être moins prioritaires.

avantages POC

Les étapes clés pour développer un POC efficace

Étape 1 : Définition des objectifs et du périmètre

La première étape importante pour développer un POC est de définir précisément les objectifs du projet. Quel est le but de ce POC ? Quelle idée doit être validée ? Qui doit-il convaincre ?  

Vous pouvez utiliser la méthode SMART, c’est-à-dire que votre objectif doit être Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste et Temporellement défini.

Dans le cadre de la création d'un site web pour une entreprise de vente en ligne, les objectifs du POC pourraient être d'optimiser le processus de commande et d'améliorer l'expérience utilisateur. Pour cela, l’équipe se limitera ainsi au développement de la page d'accueil, la page de produit et le processus de commande par exemple.

Il est également nécessaire de délimiter le périmètre du POC à savoir votre public cible. Sélectionnez un échantillon représentatif de ce public pour tester votre POC. Il sera plus facile dans un premier temps de le réaliser à petite échelle pour maîtriser l’outil.

Étape 2 : Sélection des technologies et outils adaptés

Le choix des technologies et des outils aura un impact significatif sur la réussite de votre POC. Il est donc crucial de prendre le temps de bien les sélectionner en fonction des besoins du projet. Il est par exemple essentiel de réfléchir à la manière dont le produit sera développé par votre équipe, le temps que cela va prendre, aux données que vous souhaitez recueillir et comment. Vous pouvez utiliser des indicateurs clés de performance (aussi appelés KPI : Key Performance Indicador).

Dans le cadre de notre site web de vente en ligne, on va se concentrer sur l'évaluation du processus de commande. Cela implique de passer par toutes les étapes du processus, de la sélection des produits à la finalisation de la transaction, en s'assurant que chaque étape est fluide et intuitive pour l'utilisateur. Les KPI adaptés seraient de mesurer le temps moyen passé sur chaque étape, le taux d'abandon du panier et le taux de conversion. Ces éléments fournissent des indications précieuses sur la performance du processus de commande.  

Des outils de tracking et d'analyse comme Google Analytics peuvent aussi aider à mieux comprendre le comportement des utilisateurs et d'analyser dans quelle mesure les pages web atteignent leur objectif.

Étape 3 : Lancement du POC et phase de test

Il est maintenant temps de donner vie à votre POC en passant à l’étape de création puis à son lancement ! Ne perdez pas de vue les conseils détaillés précédemment.

Une fois lancé, le POC permet de réaliser des tests précis. Inspirez-vous des KPI cités à l’étape précédente et trouvez les vôtres adaptés à votre projet.

L’expérience vécue peut aussi se mesurer à travers des sondages, des entrevues ou des analyses de données pour comprendre les réactions et les attentes. Par exemple, en recueillant des commentaires sur l'interface utilisateur, les fonctionnalités préférées ou les points de friction rencontrés lors du processus de commande, l'équipe peut obtenir des insights précieux pour mieux répondre aux besoins. La clé de cette phase de test est la flexibilité.

Étape 4 : Analyse des résultats et prise de décision  

Une fois les tests réalisés, il est crucial d'analyser les résultats obtenus. Veillez à évaluer si les objectifs fixés ont été atteints, si le produit répond aux besoins du marché.  

Pour l'exemple du site web, il s'agit d'analyser les résultats des KPI et les retours des utilisateurs.

Vous allez peut-être devoir présenter ces résultats aux parties prenantes concernées. Le POC est le support dédié pour vous aider dans cette tâche. Il sera alors très utile à la prise de décisions sur la suite des opérations : ajuster la stratégie du site, apporter des modifications, poursuivre son développement voire abandonner l'idée si le POC s'avère non viable.

étapes processus POC

Conclusion, le POC fournit une base solide pour prendre des décisions éclairées quant à la poursuite ou non d’un projet. Il vous permet de recueillir des données tangibles en impliquant très tôt les utilisateurs qui offriront des retours d'expérience précoces très utiles.

En somme, intégrer un POC dans le processus de développement et dans votre stratégie produit offre une opportunité précieuse d'évaluer son potentiel avant d'investir des ressources importantes. La mise en place de cette méthode se révèle ainsi indispensable pour minimiser les risques de perte de temps et d’argent et pour maximiser vos chances de succès.

Vous avez une idée de développement produit ? Chez Lonestone, nous sommes spécialisés pour vous accompagner dans la conception de votre produit. On en discute ? Contactez-nous.

L'essentiel du POC en 3 points

Qu'est-ce que ça veut dire POC ?

L’acronyme anglais POC signifie Proof of Concept. En français, c’est la preuve de concept. On parle également parfois de « validation de principe » ou encore « démonstration de faisabilité ». On entend aussi l'usage du « POC informatique » pour le développement d’un logiciel.

Comment faire un bon POC ?

Un POC ne s’improvise pas. Il requiert la mise en place d’une stratégie rigoureuse. 4 étapes clés sont nécessaires à sa réalisation : Définition des objectifs et du périmètre / Sélection des technologies et outils adaptés / Lancement du POC et phase de test / Analyse des résultats et prise de décision. Retrouvez le détail de ces étapes dans la troisième partie de cet article.

Quand faire un POC ?

Le timing est primordial pour réaliser un POC. Il se fait en phase de démarrage d’un projet, le plus tôt possible. Gardez à l’esprit qu’il doit se faire avant de dépenser beaucoup de temps et d'argent.